Déménagement à l’étranger : comment résilier son contrat énergétique ?

  •   Lorsque l’on part à l’aventure et que l’on déménage à l’étranger, on pense aux choses que l’on va faire sur place. Mais avant de profiter de ce nouveau pays, il y a quelques petites formalités à remplir. On vous aide à les régler.

    Les formalités administratives à remplir lors d'un déménagement à l'étranger

    Il y a quelques démarches classiques qui doivent être réalisées quoi qu’il arrive, que vous partiez à l’étranger ou que vous restiez en France. Elles concernent principalement votre logement actuel, et sont à destination des principales administrations françaises :
    Les organismes sociaux : Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM), Caisse d’Allocation Familiale (CAF), ainsi que votre mutuelle.
    Les administrations : Trésor public, banque, employeur ou Pôle emploi.
    Abonnement : fournisseur d’énergie, contrat d’accès à l’eau, téléphone, internet ou vos abonnements presses.
    Lorsque vous déclarez votre changement d’adresse, précisez bien que cela concerne un départ à l’étranger. En effet, suivant le service que vous contactez, celui-ci pourra peut-être vous faire remplir un document différent, ou vous donner des conseils particuliers.

  • Les démarches administratives à effectuer pour votre futur logement, dépendent du pays dans lequel vous partez. Certains pays comme en Amérique peuvent être particulièrement tatillons. Il est conseillé de contacter l’ambassade ou le consulat du pays en France, afin que ceux-ci vous communiquent les documents à remplir et les démarches à effectuer pour votre déménagement. Quelques papiers sont aussi à prévoir au moment de votre voyage. Si vous déménagez au sein de l’Union Européenne, aucune démarche ne sera nécessaire. Autrement, vous aurez besoin de :
    ● La photocopie de votre passeport
    ● Les documents justifiants votre déménagement à l’étranger
    ● L’inventaire des biens que vous transportez

    Résilier mon contrat énergétique : c’est facile !

    C’est l’une des étapes à ne pas négliger lors d’un déménagement à l’étranger. Sachez tout d’abord que lorsque vous quittez un logement, vous devez résilier votre contrat d’électricité ou de gaz. Si vous ne le faites pas, il se peut que vous deviez payer les consommations du locataire suivant. Par ailleurs, votre contrat d’énergie peut-être stoppé à tout instant, puisque celui-ci est sans engagement. Suivant votre fournisseur, la méthode de résiliation peut varier : téléphone, espace client sur internet, ou par mail. Cependant, nous vous conseillons de réaliser cette démarche par courrier recommandé avec accusé de réception. Cela vous permettra, en cas de litige, de conserver une trace de votre demande. Pour ne pas prendre de risque, il vaut mieux réaliser cette démarche au moins 1 mois avant votre date de départ.
    Au moment de l’envoi de votre lettre, précisez bien le numéro de votre Point De Livraison (normalement indiqué sur votre facture), la date de votre départ, ainsi que le relevé du compteur. Le jour où vous quitterez les lieux, pensez à le relever une nouvelle fois, afin que votre fournisseur puisse vous faire parvenir une facture de régularisation.

    Chaque pays a un fonctionnement différent en terme d’énergie. Certains vont peut-être privilégier le chauffage au gaz, d’autres vont pratiquer des prix plus élevés qu’en France, ou les contrats peuvent être soumis à des engagements. Il est donc conseillé de vérifier en amont les différents fournisseurs existants dans votre pays d’accueil, et d’anticiper relativement tôt les démarches pour votre nouveau logement. Si vous avez des doutes, ou si vous trouvez peu d’informations, n’hésitez pas à contacter le consulat ou l’ambassade du pays en France, ils pourront vous renseigner.